fr_FR en_EN

IMACTIS CT-NAVIGATION

Témoignages utilisateurs

Dr. Marco J.L. van Strijen, St. Antonius Hospital, Nieuwegein, Pays-Bas

“En tant qu’utilisateur expérimenté de différents systèmes de guidage et de navigation, dont l’assistance robotique, depuis près de 10 ans, je connais les qualités requises d’un bon système de navigation : à la fois rapide et facile d’utilisation, fiable et précis. Le système IMACTIS répond de manière très performante à ces besoins. Avec très peu de formation chacun est capable d’utiliser ce système rapidement pour les interventions sous scanner, avec un guidage intuitif et très peu de contrôles. Tout radiologue ayant l’opportunité de tester le système, ne serait-ce que pour une procédure, se rendra immédiatement compte de l’énorme bénéfice du système. Je suis convaincu que ce système apportera une dimension nouvelle aux interventions sous scanner, et prochainement aux interventions sous Cone Beam-CT, en permettant davantage de précision et un temps d’interventions plus court.”

Dr. Bertrand Richioud - Centre Léon Bérard, Centre de Lutte Contre le Cancer de Lyon, FRANCE

“Système performant, simple d'utilisation et précis. Utile pour les balistiques complexes sous scanner, notamment en double obliquité. Aide aux gestes complexes pour radiologues interventionnels expérimentés et confort de guidage pour les gestes plus simples. Notamment utilisé ces dernières semaines pour des gestes osseux (vertébroplasties, ostéosynthèses percutanées de cols fémoraux) et surrénaliens (biopsies, pose de grains fiduciaires).”

Pr. Ivan Bricault - CHU Grenoble, FRANCE

“La station de navigation IMACTIS apporte une aide précieuse en faisant gagner en précision et en permettant de réduire le nombre de contrôles scanner. Il est ainsi devenu difficile d’envisager la réalisation de certains gestes complexes (en double obliquité par exemple) sans bénéficier de la sécurité et du confort procurés par la station IMACTIS. Sa simplicité d’utilisation a également permis d’initier à la radiologie interventionnelle sous scanner des radiologues peu expérimentés qui auraient été réticents à pratiquer des gestes sans l’assistance de la navigation.”

Dr. Christian Sengel - CHU Grenoble, FRANCE

“Personnellement j’utilise depuis un an l’aide à la navigation IMACTIS. Je suis radiologue interventionnel avec pour spécialité les gestes de prise en charge des cancers abdomino-pelviens. L’intérêt principal réside dans les gestes percutanés de thermoablations (radiofréquence, microondes et cryoablation) pour des nodules à la fois profonds et mobiles, par exemple du segment VII hépatique. Cet appareil apporte une aide considérable permettant d’être plus précis d’emblée du premier coup ou presque. C’est-à-dire de pouvoir réduire le nombre d’acquisitions scanner, de ne pas utiliser de fluoroscanner, d’avoir moins de complications sur le trajet et d’être plus précis sur le traitement (donc d’avoir moins de récidives). Car même si cette technologie théoriquement ne tient pas compte de la respiration l’opérateur peut voir l’image d’intérêt et le volume acquis se déplacer et ainsi extrapoler plus facilement la direction exacte vers la cible.”

Pr. Eric de Kerviler - APHP, Hôpital Saint-Louis, FRANCE

“Le Saint Graall pour les interventions sous scanner est d'être en mesure d'atteindre rapidement et en toute sécurité toute lésion cible. Le système IMACTIS représente un outil très puissant car il permet simultanément de planifier des trajectoires complexes et de déterminer le point d'entrée de l'aiguille. Lors de la procédure le système est particulièrement efficace pour les cas difficiles nécessitant obligatoirement une trajectoire en double-obliquité. Pour chaque procédure le système permet également de diminuer le nombre de contrôles, et maintient alors l’irradiation aussi basse que possible pour les patients ainsi que pour les radiologues.

Dr. Xavier Cazals - CHU Tours, FRANCE

“J’ai trouvé le logiciel très intéressant parce qu’il permet avec fiabilité de se guider dans les trois plans de l’espace en temps réel, ce qui évite des contrôles successifs et permet surtout d’avoir une obliquité jusqu’à présent compliquée au scanner (inclinaison de statif limitée au scanner). Avec plus d’automatismes il y aura un gain de temps indéniable pour les biopsies rachidiennes, ce logiciel venant en complément des habitudes de travail (scopie 4 coupes notamment).”